A la découverte de “Bouquiner”, le blog littéraire de Stella


“Bouquiner” est un tout jeune blog littéraire lancé en mai 2014 et qui compte déjà de nombreux lecteurs fidèles. Tenu par Stella, ce blog ne se contente pas de proposer des chroniques de livres, il part aussi à la rencontre des auteurs, des éditeurs, des salons littéraires. Bref, de tout ce qui anime le petit monde de la lecture et de l’écriture. Stella a notamment interviewé Grégoire Delacourt, l’auteur de la célèbre Liste de mes envies… mais loin de se limiter à parler des auteurs populaires, elle met aussi en avant de jeunes talents et des auteurs plus méconnus.

Et aujourd’hui, je vous fais découvrir “Bouquiner” à travers une rencontre avec sa créatrice.

Blog Bouquiner

L’interview

Bonjour Stella, qui se cache donc derrière “Bouquiner” et comment as-tu décidé de lancer ce blog ?
En décembre, j’aurai 30 ans et je vis en Suisse. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu un livre entre les mains. Ce blog est donc né de l’envie de partager mes découvertes, parler de lectures, d’auteurs, un peu comme on raconte à nos amis nos souvenirs de vacances.

J’avais créé une première version en 2011/2012 que j’avais laissée à l’abandon (par manque de temps). C’est mon passage, cette année, au Salon du livre de Genève (Suisse) en tant que bénévole qui m’a donné l’envie de le faire renaître. Depuis mai, donc, c’est que du bonheur, beaucoup de partages et de rencontres, je suis surprise par l’engouement autour de mon blog et j’en suis vraiment fière !

Ceux qui vont lire cette interview ne connaissent pas forcément la blogosphère littéraire. Que penses-tu de cet univers ? Qu’est-ce qu’il t’apporte ?
Je pense que la blogosphère littéraire est le nouveau monde de la critique littéraire. Si pour choisir un livre, on regarde sa couverture, son résumé, on aimerait aussi savoir ce que d’autres ont en pensé. Il y a bien les « critiques littéraires » que l’on peut trouver dans les revues ou les journaux, mais un blog est différent, car je pense qu’il apporte plus un regard personnel, sans les fioritures du « médiatisé ».

A titre personnel, j’ai été approchée par de nouveaux auteurs, j’ai rencontré des personnes actives dans le domaine littéraire, et découvert des maisons d’édition qui sont ouvertes. En côtoyant d’autres blogs, j’ai déniché des auteurs ou des lectures que je ne connaissais pas, la blogosphère littéraire est un lieu privilégié où l’on s’enrichit personnellement.

Qu’est-ce qui guide tes choix de lecture en dehors du web ?
Quand je me promène en librairie, je suis d’abord attirée par la couverture, soit par l’image, les couleurs ou une photo de l’auteur, et je lis le résumé, il doit m’accrocher aux premières lignes sinon je le repose. Je n’aime pas les romans historiques ni tout ce qui est fantastique, à part cela, je n’ai pas de genres préférés, j’aime la découverte !

Tu portes quel regard sur le livre électronique ?
Je ne croche pas, mais je ne suis pas contre. Il a ses avantages, à la lecture il est possible d’agrandir les caractères (ce qui apporte un confort si l’on a des problèmes de vue ou lors de fatigue), il est possible d’annoter et c’est, je pense, un bon moyen pour les jeunes auteurs de se faire connaître. J’ai un iPad et quelques lectures numériques, mais j’ai vraiment du mal à lire sur ce support, j’entre moins facilement dans l’histoire, je ne me sens pas dans ma « bulle littéraire ».

Puisqu’on parle de bulle littéraire… est-ce que tu as de petites habitudes inavouées quand tu lis (tirer au sort ta prochaine lecture, boire du thé à la menthe dans une tasse à motifs, etc) ?
Le tirage au sort j’y pense, un bon moyen de faire diminuer ma pile à lire. Une habitude inavouée ? Oh je pense qu’elle peut être avouée sans complexe… J’ai, chez moi, un coin lecture avec la bibliothèque, deux fauteuils, une table basse, et deux poufs. J’aime bien me poser là le dimanche, avec pourquoi pas un thé au jasmin, de la musique et, en toute logique, un livre entre les mains.

Depuis tes premières lectures, quels sont les livres qui t’ont marquée ?
Le premier livre que je me souviens avoir lu à l’école, c’était Le Petit Nicolas de René Goscinny. Dans ceux qui m’ont marquée, il y a L’Herbe bleue (Anonyme), Le cœur d’une autre de Tatiana de Rosnay, L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, et il y en a d’autres.

Tu as déjà rêvé de rentrer dans un livre et de devenir l’un des personnages ?
Non, même s’il y a des histoires que j’ai beaucoup aimées.

Comment prépares-tu tes chroniques ?
Je me laisse en général le temps de me “remettre” de ma lecture. J’écris mon propre résumé du livre, car je trouve que c’est plus personnel que de reprendre le résumé “officiel”, et ensuite je donne mon avis. Comme je l’ai dit, j’aime beaucoup découvrir de nouvelles lectures, de nouveaux auteurs et je crois que c’est cette envie de la découverte que j’ai envie de partager avec ceux qui suivent mon blog. Je lis autant des auteurs connus (ou très) que des auteurs qui publient leur premier roman, c’est ça la diversité littéraire. Lire c’est oser aller vers l’inconnu.

Le blog littéraire Bouquiner

Il y a, parfois, des livres qu’on n’apprécie pas. Dans ce cas, préfères-tu ne pas les chroniquer ou en parler malgré tout ?
Je connais bien mes goûts, cela ne m’est donc pas encore arrivé, mais je pars du principe que tous les avis sont bons à prendre. Un livre peut ne pas nous plaire, et pourtant ce sera toujours une œuvre littéraire avec de la valeur et un certain respect envers l’auteur. Il arrive aussi que ce ne soit pas le bon moment, dans notre vie, pour lire certains livres, dans ce cas il faut le reposer dans la bibliothèque et le reprendre plus tard. Il n’y a pas de mauvais livres, il n’y a que des moments qui n’y sont pas propices. Je pense donc que je reposerais le livre dans la bibliothèque et que j’en ferais une chronique quand je l’aurais relu, plus tard.

Aujourd’hui, la critique est très à la mode et pas seulement pour les livres : il suffit de voir des sites comme Sens Critique, Babelio, TripAdvisor, Amazon, etc. Selon toi, qu’est-ce qu’un blogueur apporte de différent ?
Je ne me considère par comme une « critiqueuse », mais plutôt comme une bouquiniste qui à travers mes goûts peut conseiller des lectures. Lorsqu’on se décide à suivre un blog, c’est parce que celui-ci correspond à nos goûts ou nous intrigue, on s’y retrouve. Un blogueur apporte donc des conseils, tandis que les sites que tu mentionnent donnent, je trouve, des critiques souvent écrites sur le vif, sans réel fondement.

Le fait de parler des livres des autres et des auteurs eux-mêmes te donne-t-il envie d’écrire ta propre histoire ?
Petit moment de confession. J’écris, depuis plus de dix ans, ce que j’ai nommé des textes de vie, des poèmes et depuis quelques années je m’oriente plus vers des histoires courtes ou des nouvelles. J’ai créé en 2007, un site internet où je publie mes écrits. Alors oui, la lecture me donne l’envie d’écrire ma propre histoire, j’ai des idées en tête, mais je n’ai pas encore eu le cran d’écrire mon propre roman.

“Bouquiner” est encore très jeune mais comment aimerais-tu le faire évoluer dans le temps ?
J’aimerais développer des partenariats avec des maisons d’édition (et c’est en cours !) ou avec des librairies. J’aimerais changer le design du blog, mais n’étant pas “designer” je n’ai pas encore trouvé la bonne idée (ni la personne qui accepterait de me donner de l’aide). J’ai d’autres projets en développement que je préfère garder secret pour le moment…

On attendra donc que le mystère soit levé ! Pour conclure cette interview, as-tu des anecdotes autour de ton blog à nous faire partager ?
La première qui me vient à l’esprit est en lien avec une rencontre, celle de Grégoire Delacourt pour l’interview qu’il m’avait accordée. On avait convenu d’une heure de rendez-vous et d’un lieu, je guettais donc son arrivée, et quand je l’ai aperçu j’ai été le rejoindre à sa place, qui lui était dédiée pour ses dédicaces. En m’approchant, je l’ai entendu dire à une personne du staff : “Je reviens un peu plus tard, j’ai rendez-vous avec une journaliste !” J’ai souri intérieurement, car pour moi je suis une « modeste » blogueuse…

Étant moi-même une modeste blogueuse, y a-t-il une question que j’ai oublié de te poser pendant cette interview ?
Je pense que tu as fait un beau tour avec tes questions, et je n’ai rien à rajouter si ce n’est que je te remercie, j’ai apprécié me prêter à cet interview.

> Découvrez le blog de Stella, Bouquiner.

Thèmes : 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “A la découverte de “Bouquiner”, le blog littéraire de Stella

  • soulié

    bonjour, comment faire pour que vous lisiez mes publications? merci et bonne journée

    Répondre à soulié
    • Serial Lectrice

      Bonjour, vous parlez de lire & critiquer un livre sur le blog ? Je choisis souvent mes lectures “au feeling” en fonction de mes envies du moment. Je reçois chaque jour via le blog des dizaines de propositions de lecture, je ne peux donc malheureusement pas répondre à tout le monde mais je choisis de temps en temps un livre qui me parle.

      Répondre à Serial
  • Ludo

    Merci pour la découverte ! J’irais y jeter un oeil dès que j’ai deux minutes ! :)

    Répondre à Ludo
  • les tribulations d'une lectrice

    Très belle interview, Stella est une personne que j’ai découvert il y a quelques mois, nous sommes devenues partenaires et je la retrouve très bien dans cet interview :)

    Répondre à les
  • Isaac Frelon

    J’avais déjà remarqué “le bouquinier” qui se démarque des autres blog littéraires, il fait très pro. Et décrocher une rencontre avec Grégoire Delacourt c’est bien joué! Longue vie à ce blog et le votre bien entendu

    Isaac

    Répondre à Isaac
    • Serial Lectrice

      Ce que j’ai aimé dans l’interview que Stella a faite de Grégoire Delacourt, c’est la générosité qui s’en dégage, les questions sont intéressantes et ce n’est pas surprenant qu’il ait donné des réponses intéressantes (c’est là qu’on voit le talent de l’interviewer !). J’ai retrouvé cette générosité dans les autres interviews du blog, y compris dans la très courte interview de Charlotte Valandrey.

      Répondre à Serial
    • Bouquiner

      Merci :)

      Répondre à Bouquiner
  • Marie

    Super interview, je ne connaissais pas ce blog ! J’adore Tatiana de Rosnay, mon préféré c’est La mémoire des murs

    Répondre à Marie
  • EnVie D'Lyre

    Très bel article ! Il manque juste le fait que Stella (Bouquiner) et une personne agréable et gentille, elle aime le partager et ça se ressent dans ses articles qui sont bien construit et écrit avec goût et coeur.

    Voilà qui est la personne derrière sses mots :-).

    Lucie -EnVie D’Lyre-

    Répondre à EnVie
    • Serial Lectrice

      Tout à fait d’accord ! J’ajoute qu’elle prend le temps de répondre aux commentaires, ce que tous les blogueurs ne font pas.

      Répondre à Serial
    • Bouquiner

      Merci vous êtes adorables :)

      Répondre à Bouquiner
  • Bouquiner

    Merci beaucoup ! :)

    Répondre à Bouquiner
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.