Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet


Le fabuleux destin d’Amélie Poulain – Résumé

Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s’est fixé un but : faire le bien de ceux qui l’entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence.

Le chemin d’Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d’épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias “l’homme de verre”, son voisin qui ne vit qu’à travers une reproduction d’un tableau de Renoir.

Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange “prince charmant”. Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.


RéalisateurJean-Pierre Jeunet.
Durée du film minutes.
Note – ★★★★☆
Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain – Critique

J’ai souvent l’impression que la gentillesse, dans notre société, est perçue comme un défaut plus que comme une qualité. On lui associe une sorte de naïveté un brin stupide, un manque de fermeté voire de caractère. Un jour où je m’étais décrite comme plutôt gentille, on m’a rétorqué “Ah, mais alors tu ne dis jamais ce que tu penses, tu n’arrives pas à exprimer tes opinions ?” Comme si être gentil dissimulait quelque chose de pas très catholique, ou témoignait d’un manque de courage. Cette réflexion sur la gentillesse est celle qui me vient en regardant un film comme Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.

L’histoire d’Amélie Poulain aurait pu être bien triste : petite fille étouffée par ses parents (persuadés qu’elle souffrait d’une maladie cardiaque), entourée de gens qui détestent plus de choses qu’il n’en aiment… Un mal pour un bien, finalement, car elle a développé un imaginaire poétique et fantasque à nul autre pareil. Amélie est devenue une jolie jeune femme douce et introvertie et lorsqu’elle découvre dans sa salle de bains une petite boîte à trésors ayant sans doute appartenu à un ancien locataire de son appartement, elle prend la décision de tout faire pour en retrouver le propriétaire. De cet épisode plein d’innocence découle une multitude de rencontres.

Jean-Pierre Jeunet signe ici un joli film. Joli, par ce décor du Paris que l’on aime, avec son romantisme et ses petits cafés, ses manèges et sa vie de quartier, loin des embouteillages et des incivilités. Joli, parce qu’il donne envie de s’intéresser aux autres et montre qu’à travers de petits gestes, il est possible de faire le bien autour de soi sans autre contrepartie que le plaisir de faire plaisir. Joli, parce qu’Audrey Tautou est fraîche et pétillante, avec une voix à la douceur toute enfantine. Joli, parce qu’il témoigne de la compassion à bon nombre de grincheux que l’on aurait vite fait d’ignorer “dans la vraie vie”.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, par Jean-Pierre Jeunet - Audrey Tautou

C’est une vision utopiste, teintée de magie et qui saupoudre le monde alentour de bons sentiments. Certains jugeront ce film plein d’un sentimentalisme irréaliste et superflu. Je l’ai regardé comme un enfant regarde le monde. Vous savez, avec cette capacité instinctive à trouver le bonheur dans de petites choses. S’extasier devant un nuage qui a une belle forme, ramasser une feuille morte pour la glisser entre les pages d’un livre… Amélie Poulain, c’est cette innocence. On peut la trouver touchante, comme on peut la trouver réductrice.

Ce n’est pas un film qui a changé ma vie, ni un film que je regarderai de nouveau mais c’est un film qui, l’espace de deux heures, m’a rappelé l’importance primordiale de ne pas délaisser ces petits bonheurs de l’ordinaire. Et cette injection d’optimisme vaut bien une étoile de plus à ma note…


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet

  • Bouquiner

    Je dois sûrement faire partie des “rares” qui n’ont pas croché… enfin je devrais peut-être le revoir, pour voir si, en fait, je l’avais vu à un moment non propice :)

    Répondre à Bouquiner
    • Serial Lectrice

      Qui sait ? ;) L’avoir vu une fois m’a suffi donc je n’ai pas tant aimé que ça… mais dans l’instant, c’est un film que j’ai trouvé très positif et comme le dit Estelle juste au-dessus, c’est bon pour le moral :)

      Répondre à Serial
  • Estelle H

    Un film poétique saupoudré d’optimiste ! C’est un film qui remonte le moral en ce qui me concerne :)

    Répondre à Estelle
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.