Fear The Walking Dead : nouveaux détails sur la série


Robert Kirkman, producteur exécutif de la série Fear The Walking Dead et Dave Erickson, showrunner, ont accordé des interviews aux médias dans lesquelles ils ont fourni de nouvelles précisions sur les épisodes à venir. Le tournage de Fear The Walking Dead a débuté à Vancouver le 11 mai et des scènes ont été tournées à Los Angeles le 17 mai autour du Sixth Street Bridge et de Santa Fe Avenue, sans doute pour enrichir l’épisode pilote déjà tourné en début d’année.

The Hollywood Reporter

A The Hollywood Reporter, Dave Erickson a précisé que la série couvrirait la période pendant laquelle Rick était dans le coma lors de la saison 1 de The Walking Dead. Elle vise à raconter ce qu’il a raté pendant qu’il était inconscient. C’est pour cette raison que la série Fear The Walking Dead est davantage considérée comme une histoire parallèle à celle de The Walking Dead plutôt que comme une préquelle. L’idée étant de raconter ce qui se passe ailleurs dans le pays et dans le monde pendant que Rick se trouve dans le coma.

4-5 semaines au total, pendant lesquelles il faut montrer Los Angeles comme une ville pleine d’animation sur le point de vivre une terrible tragédie. Le choix de Los Angeles n’est pas un hasard. Selon Erikson, c’est justement une ville dans laquelle beaucoup de gens viennent pour réécrire leur passé ou le laisser derrière eux. Les personnages de Fear The Walking Dead seront justement beaucoup dans cet état d’esprit, tentant d’oublier des histoires qu’ils ont vécues. L’arrivée des zombies va les obliger à faire des choix et, pour survivre, à affronter peut-être certains éléments de leur passé.

Selon Erikson, Robert Kirkman ne s’intéresse pas vraiment à ce qui a causé une apocalypse zombie mais plutôt à son impact sur les gens. Il s’agit ici de s’intéresser aux problèmes d’une famille perturbée, problèmes exacerbés par l’arrivée des zombies. L’histoire est simple : Travis vient d’épouser Madison et ils emménagent ensemble. Madison a déjà deux enfants d’un premier mariage (dont un fils, joué par Frank Dillane, qui a des problèmes de drogue). Travis, pour sa part, a un ado et une ex-femme à gérer. La seule ambition du couple est de réussir à former une famille recomposée unie.

Ce contexte familial sera replacé dans le cadre plus large d’événements qui éclatent autour d’eux. Au départ, on croit qu’il s’agit simplement d’émeutes mais il apparaît peu à peu qu’il s’agit en réalité d’événements surnaturels. Cet élément surnaturel, personne n’en prendra conscience immédiatement. « C’est réaliser peu à peu que le collègue ou l’ami avec qui on prenait le café la veille essaie maintenant de vous tuer. Votre première pensée va être ‘Ils sont malades, ils ont pris quelque chose’. Il faut un peu de temps pour que tout le monde prenne conscience de ce que ça signifie vraiment », a déclaré Erickson.

Il a également précisé qu’il n’était à ce jour pas prévu de faire un cross-over entre Fear The Walking Dead et The Walking Dead. Selon lui, ça n’arrivera pas dans les prochaines saisons, même si l’idée lui semble intéressante. De même, Erikson s’est refusé à évoquer les décès prévus dans la série. Il a expliqué que tout était possible – y compris la mort de personnages importants de l’histoire – mais qu’il faudra poser les jalons en temps voulu pour justifier d’éventuels décès.

Erikson pense que la série pourrait évoluer sur cinq ou six saisons, chacune étant conçue comme un « roman » avec son « propre thème et sa propre structure ». Il cherche à éviter que Fear The Walking Dead ne devienne qu’une copie « locale » de la série principale, où l’on s’intéresserait à une ville précise. Il veut également éviter qu’un méchant ne vienne perturber de l’extérieur l’équilibre construit entre les personnages de la série. Les perturbations devront venir de l’intérieur.

Entertainment Weekly

Robert Kirkman a précisé que Travis et Madison étaient tous deux professeurs, très amoureux l’un de l’autre, contrairement à la plupart des intrigues de séries où il est question d’infidélité, de couples en crise, etc. Contrairement à Erikson, Kirkman a déclaré qu’ils n’étaient pas mariés mais qu’ils sortaient ensemble et envisageaient le mariage. Ils ont choisi de mettre en scène des professeurs car c’est un métier qui confronte ceux qui l’exercent à beaucoup de facettes de la société.

Selon lui, les héros auront le même but que dans la série mère, à savoir survivre dans un endroit sûr, sans chercher à sauver le monde… mais ils tenteront d’atteindre ce but d’une manière bien différente.

Kirkman a confirmé que l’arrivée des zombies n’allait pas être une évidence dans un premier temps : il va au contraire y avoir des informations qui, dans l’actualité, paraîtront insolites sans pour autant que la majorité des gens s’en inquiète.

Il a ajouté que tout l’intérêt de Fear The Walking Dead était que le public en saura plus que les personnages. Habituellement, dans une série, on cherche à éviter que les spectateurs n’en sachent trop pour préserver l’effet de surprise. Ici, les spectateurs familiers de l’univers de The Walking Dead auront justement des attentes, des craintes quant au destin d’un personnage… craintes avec lesquelles les créateurs de la série joueront habilement.

TV Line

Dave Erikson a donné quelques précisions supplémentaires que relaie TV Line, expliquant que le but de la série n’était pas d’aller « à fond sur les zombies » mais plutôt de jouer sur l’angoisse et la lente montée de l’inquiétude. L’apocalypse n’atteindra son apogée que plus tard. Il a ajouté qu’à ce stade, les zombies étaient encore relativement humains et donc plus difficiles à tuer sans arrière-pensée. On peut encore les suspecter d’une maladie mentale ou de souffrir d’un virus qui les pousse à adopter des comportements étranges mais personne ne peut ni ne veut envisager qu’ils soient morts.

Erikson a précisé que la perspective serait vraiment celle de la famille et non celle du gouvernement par exemple. « C’est écrit comme un film de six heures », a ajouté le showrunner au sujet de la saison 1.

La date de diffusion n’a pas encore été confirmée… mais il y a fort à parier que la série sera suivie par de nombreux fans dès son lancement. Fear The Walking Dead sera en tournage à Vancouver jusqu’au 19 juin. Des scènes ont déjà été filmées près d’Eveleigh Street, non loin du Bentall Centre, au cœur du quartier d’affaires de la ville.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.