Frank Dillane – Biographie : les débuts


Dans la mesure où j’ai décidé de consacrer une rubrique spéciale du blog à Frank Dillane, comment le faire sans une biographie détaillée ? Sur cette page, je vous parle de ses débuts dans le milieu du cinéma et du théâtre…

Enfance et adolescence

Frank Dillane voit le jour à Londres le 21 avril 1991. Il passe une large partie de son enfance dans la banlieue sud de la capitale anglaise, à Brixton. Ses parents décident ensuite de s’éloigner de la ville et emménagent dans le paisible village de Forest Row, dans l’East Sussex en Angleterre, lorsque Frank a une dizaine d’années. Ils y vivent encore à ce jour.

Il est scolarisé à la Michael Hall School, où il restera jusqu’à l’obtention de ses A-Levels (équivalent du baccalauréat français). Cet établissement est basé sur la pédagogie Waldorf (aussi connue sous le nom de pédagogie Steiner), qui a pour but de favoriser l’expression artistique des élèves et l’acquisition d’un esprit critique. Frank Dillane y reçoit une éducation ouverte centrée sur l’identification de ses points forts et le développement de la créativité, de l’imagination, de l’autonomie et de la curiosité. Cela lui donne l’opportunité de participer à plusieurs spectacles de qualité dans un cadre scolaire, comme celui-ci le 2 février 2009. Il a alors 17 ans.

Frank Dillane dans une pièce de théâtre au lycée Michael Hall Frank Dillane dans une pièce de théâtre au lycée Michael Hall

Frank Dillane est également baigné dans les arts du spectacle grâce à sa famille. Sa mère, Naomi Wirthner, a fondé la compagnie théâtrale Barebones Project. Son père, Stephen Dillane, a joué dans de nombreuses pièces et films. Il s’est notamment illustré pour son rôle dans la série The Tunnel et pour celui de Stannis Baratheon dans la série populaire de HBO Games Of Thrones. Frank a également un frère plus jeune que lui, Seamus, né en 1998.

Pendant son enfance, Frank a l’opportunité de faire une brève apparition comme figurant aux côtés de son père dans le film Welcome to Sarajevo en 1997, âgé d’à peine 8 ans à l’époque. Mais le grand public ne découvre véritablement son visage que quelques années plus tard, lorsqu’il interprète Tom Jédusor Jr (le jeune Lord Voldemort, ennemi juré d’Harry Potter) dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé. Lorsque le film sort, Frank a tout juste 18 ans et vit ses premières rencontres avec les fans, participant à quelques événements autour d’Harry Potter comme le Muggle Mayhem 2009 organisé au Park Inn de Northampton du 7 au 9 août 2009 ou Collectormania en novembre 2009. C’est aussi là qu’il signe ses premiers autographes. Il envoie même, peu avant la sortie du film, une lettre à un fan (ci-dessous)…

Frank Dillane à Muggle Mayhem (Photo © GilesG Photography) Lettre de Frank Dillane

Frank interviendra à nouveau dans le making of d’Harry Potter, présentant une séquence sur les horcruxes de Lord Voldemort :

L’admission à la Royal Academy of Dramatic Art

Frank ayant fini le lycée en 2009, il prend en 2009-2010 une année sabbatique… mais loin de rester inactif, il en profite pour voyager à la découverte de l’Europe, passe une audition pour le rôle de Spiderman dans The Amazing Spider-Man et passe également le concours de la Royal Academy of Dramatic Art. C’est un concours ardu, qui comporte quatre phases de sélection :

  • Une audition préliminaire (entre novembre et avril) : tous les candidats (généralement entre 3000 et 4000 personnes) sont invités à préparer deux monologues de 2 minutes environ (un monologue classique d’un auteur anglais et un monologue moderne).
  • Une deuxième audition : les candidats qui passent avec succès la première audition sont reconvoqués pour jouer à nouveau leurs monologues mais aussi chanter une chanson a cappella.
  • Un atelier de 3 heures : ceux qui ont passé la deuxième étape viennent suivre dans l’école un véritable atelier au cours duquel on leur fait jouer des scènes classiques et modernes.
  • Un atelier sur une journée complète, de 9h à 18h : il permet aux derniers candidats restants de préparer un nouveau monologue classique ou moderne tout en travaillant en groupe. C’est l’occasion pour le jury d’évaluer à la fois les capacités du candidat mais aussi la façon dont il se comporte en groupe. Le but étant, à la fin de la journée, de pouvoir constituer un groupe homogène susceptible de bien s’entendre.

Frank apprend qu’il est retenu pour intégrer la Royal Academy of Dramatic Art (RADA) mais aussi qu’il fait partie de la dernière sélection pour The Amazing Spider-Man : autrement dit, il ne reste que cinq acteurs en lice pour le rôle (Frank Dillane, Jamie Bell, Josh Hutcherson, Alden Ehrenreich et Andrew Garfield). Frank choisit de privilégier sa formation et se retire du casting de Spiderman, intégrant la RADA à la rentrée 2010.

La RADA propose une formation professionnelle et un large panel de cours (danse, interprétation et étude de textes classiques et contemporains, combat fictif, improvisation, techniques de jeu devant une caméra et avec un micro, pratique des accents, chant, masque, pour n’en citer que quelques-uns). L’école offre une préparation approfondie à une carrière dans le cinéma, au théâtre, à la télévision et à la radio. Frank Dillane intègre l’école aux côtés de 26 autres élèves.

Promotion de Frank Dillane à la RADA

Premiers rôles au théâtre

Au cours de ses études, le jeune acteur se confronte à différents rôles : au cours de sa première année, il joue Florizel/Leontes dans Le Conte d’hiver de Shakespeare mis en scène par Mel Jessup, Konstantin dans La Mouette de Tchekhov mis en scène par John Beschizza, L’Ami dans Un mariage respectable de Brecht mis en scène par John Beschizza ; en deuxième année, il joue le Messager dans Hippolyte d’Euripide mis en scène par Leo Wringer, la Mort dans Jedermann de von Hofmannsthal mis en scène par Martin Oelbermann, Jack Heartfree dans The Provoked Wife de Vanbrugh mis en scène par Alex Clifton, Lorenzo dans Le marchand de Venise de Shakespeare mis en scène par Phil Sheppard. Toutes ces pièces se jouent à « huis clos ». En effet, la RADA ne laisse jouer ses acteurs en public qu’à partir de la troisième année, lorsqu’ils ont bien avancé dans leur formation.

Papadopoulos & Sons

A l’été 2012, Frank obtient une dérogation de la RADA pour participer au tournage d’un film. En principe, les étudiants n’ont pas le droit d’accepter des projets professionnels parallèlement à leurs études, une disposition qui figure dans le règlement de l’école. C’est pour cette raison que Frank avait dû renoncer au casting de Spiderman. Cependant, la RADA accorde volontiers des dérogations lorsque le projet se déroule strictement sur le temps des vacances ou lorsqu’un projet « impossible à refuser » se présente, auquel cas des aménagements sont possibles.

Frank tourne dans Papadopoulos & Sons, un film indépendant de Marcus Markou qui raconte la descente aux enfers d’un entrepreneur ruiné par la crise financière et obligé de renouer avec ses racines grecques et son excentrique frère Spiros. Stephen Dillane, le père de Frank, interprète le rôle principal tandis que Frank joue son propre fils dans l’intrigue. Une occasion unique de jouer un duo père-fils, pour laquelle Stephen Dillane s’est libéré entre deux tournages de Game Of Thrones. Il a déclaré dans une interview pour le film que c’était une chance inouïe pour un parent de pouvoir travailler avec son enfant une fois qu’il a quitté le domicile familial.

Frank joue quant à lui un jeune étudiant en droit bègue et peu sûr de lui, qui nourrit une grande passion pour la botanique. Il aimerait en faire un métier mais son père ne lui voit qu’un avenir : assurer la pérennité de l’entreprise familiale.

Le film est présenté en avant-première au Festival du Film britannique de Dinard en 2012, en présence de Stephen Dillane. Frank, trop occupé par sa formation à la RADA, ne peut alors faire le déplacement depuis Londres. Papadopoulos & Sons, malgré son petit budget, connaît un beau parcours. Il a fait l’objet d’une sortie au cinéma dans plusieurs pays, dont l’Angleterre. En France, c’est Arte qui en a acquis les droits, le diffusant pour la première fois début 2015.


Frank Dillane sur le tournage du film…

La dernière année à la RADA

Durant sa troisième année à la Royal Academy of Dramatic Art, Frank Dillane apparaît dans trois pièces.

Blue Stockings

Il s’agit d’une création inédite de Jessica Swale jouée à partir du 18 octobre 2012 au Jerwood Vanbrugh Theatre, au sein même de l’école. La pièce raconte le combat mené par un groupe d’étudiantes féminines pour obtenir un vrai diplôme comme les hommes à une époque où on ne leur permet pas de sortir diplômées de l’université. Elles doivent ainsi affronter non seulement les quolibets quotidiens des étudiants masculins mais aussi se battre pour leurs droits. Frank jouait plusieurs petits rôles (quatre personnages : Lloyd / le professeur Goddard / Holmes / Billy Sullivan), étant tour à tour un professeur sexiste et un étudiant déchaîné. Jessica Swale a par la suite repris la pièce au Shakespeare’s Globe entre août et octobre 2013, avec de nouveaux acteurs.

Frank Dillane dans Blue Stockings
Frank Dillane (2e en partant de la droite) dans Blue Stockings

Peter Pan

Une pièce hors norme puisqu’elle a été écrite et mise en scène par les étudiants eux-mêmes, encadrés par Martin Oelbermann. Elle se joue à partir du 22 novembre 2012 au Jerwood Vanbrugh Theatre. Les élèves se sont servi de la pièce originale de James Matthew Barrie, redonnant à Peter Pan une personnalité à la fois attachante et sauvage, celle d’un enfant qui a grandi sans autorité parentale. Le spectacle se déroule sur une scène circulaire, où les spectateurs sont disposés sur deux rangs autour d’un espace réduit comportant une grande table et un piano.

Frank Dillane dans Peter Pan Frank Dillane dans Peter Pan

La pièce mélange du jeu, de la danse, des acrobaties (trapèze, cerceau), de la musique, du chant. Le capitaine Crochet y apparaît décomplexé, vêtu d’un legging et perché sur des talons aiguille. Frank Dillane interprète quant à lui Peter Pan, livrant une prestation fascinante.

La pièce est rejouée dans un but caritatif peu avant Noël 2012 le temps d’une représentation intimiste.

Frank Dillane (Peter Pan) et Cassie Layton (Tinkerbell) dans Peter Pan
Frank Dillane (Peter Pan) et Cassie Layton (Tinkerbell) dans Peter Pan

Love for Love

Après une pièce moderne et une création étudiante, les élèves finissent l’année en se confrontant à un classique de William Congreve, Love for Love, en costumes d’époque.

Parth Thakerar (gauche), Frank Dillane (milieu) et Heather Long (droite) dans Love for Love
Parth Thakerar (gauche), Frank Dillane (milieu) et Heather Long (droite) dans Love for Love
Frank Dillane dans Love for Love

Par ailleurs, Frank Dillane participe à deux autres projets dans le cadre de ses études :

  • Une pièce à la radio : il joue Patrick Dowling dans A Larkin Double sur BBC Radio 4 le 31 mars 2013.
  • Un court-métrage : tous les étudiants de dernière année à la RADA participent au tournage d’un court-métrage sous la direction d’un professeur. Frank joue « Mike » dans un court film intitulé Nights réalisé par Edward Hicks. Il y donne notamment la réplique à Pearl Chanda, Parth Thakerar et Cassie Layton.


Nights, le court-métrage des étudiants

Frank sort diplômé de la RADA en juillet 2013. Il travaille déjà depuis quelques semaines sur sa première pièce en tant qu’acteur professionnel…

Promotion de Frank Dillane à la RADA
Promotion 2013 de la RADA

SuiteDébut de sa carrière professionnelle.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.