Frank Dillane – Biographie : une carrière prometteuse


Continuons à explorer la jeune carrière de l’acteur Frank Dillane avec la suite de sa biographie ! Après avoir parlé de ses débuts, je vais aujourd’hui évoquer sa carrière professionnelle qui a démarré sur les chapeaux de roue.

Au Théâtre Royal de Bath

A peine diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art, Frank Dillane doit endosser le rôle d’un personnage difficile : celui d’Eugene Marchbanks dans Candida de George Bernard Shaw. La pièce raconte l’histoire d’un couple formé par un révérend d’une quarantaine d’années et une jeune femme pétillante, Candida, profondément perturbé par l’irruption d’un jeune poète tout juste majeur (Marchbanks) qui déclare sa flamme à Candida. L’intrigue est très ancrée dans son époque, difficile à apprécier pour un public moderne : le recours de Marchbanks à la poésie, par exemple, semble très désuet aujourd’hui.

Charles Spencer, du Telegraph, dira que la pièce souligne les limites de Shaw en tant que dramaturge, écrivant : « [Shaw] pouvait être d’un ennui mortel, un moulin à paroles péniblement espiègle, et pour ainsi dire incapable d’écrire sur l’amour et le désir, ce qui est particulièrement problématique ici compte tenu que c’est le sujet de la pièce ».

Jamie Parker (Reverend James Morell) et Frank Dillane (Eugene Marchbanks)
Jamie Parker (Reverend James Morell) et Frank Dillane (Eugene Marchbanks)

Ce pari audacieux, c’est le metteur en scène Simon Godwin qui a tenté de le relever… La presse ne donne guère de bonnes critiques à la pièce et rejette en grande partie la faute sur le texte lui-même. Au sujet de Frank Dillane, le site « A Younger Theatre » écrit : « Dillane est plutôt distrayant mais il est difficile d’avoir de l’empathie pour le personnage, qui est à la fois prétentieux et pathétique ». Le Guardian livre un avis plus nuancé.

La pièce est jouée au Théâtre Royal de Bath du 3 au 20 juillet 2013.

Frank Dillane et Charity Wakefield (Candida)
Frank Dillane et Charity Wakefield (Candida)

Au cœur de l’océan (Ron Howard)

A l’été 2013, Frank Dillane se prépare aussi pour son prochain projet, un tournage d’envergure qui va débuter en septembre pour Warner : celui du film In The Heart Of The Sea (Au cœur de l’océan), réalisé par Ron Howard. Il s’agit d’une histoire vraie, celle du naufrage d’un baleinier qui contraint l’équipage à embarquer à bord de bateaux de fortune… Assoiffés, affamés, ils vont dériver pendant plusieurs dizaines de jours, se confrontant à leurs limites physiques et psychologiques. Cette histoire vraie a inspiré le roman Moby Dick. Frank est retenu pour le rôle du jeune Owen Coffin, un matelot adolescent et neveu du capitaine du baleinier (qui sera joué par Benjamin Walker).

Un tournage difficile

Les acteurs font, durant l’été, les essayages de costumes tout en débutant une préparation physique… car le tournage s’annonce intensif : au-delà de toute la vie d’un bateau qu’il faudra assimiler (manipuler des cordages, ramer, etc), les acteurs tourneront aussi dans des conditions difficiles (machines à vagues qui leur projettent de l’eau dessus, etc). Par ailleurs, afin de restituer au mieux à l’écran ce qui est une histoire de survie, tous devront perdre du poids et suivre un régime très pauvre en calories à partir d’un certain stade de tournage (600 calories par jour, soit un quart du nombre de calories moyen nécessaire pour un homme modérément actif).

Le tournage débute le 10 septembre 2013 aux studios Leavesden, à Watford, près de Londres, dans de grands bassins. Pour réchauffer les acteurs entre deux prises dans l’eau, des jacuzzis ont été installés sur place. Plusieurs jours de tournage de nuit ont également lieu.

Frank Dillane (veste bleue) le premier jour du tournage
Frank Dillane (veste bleue) le premier jour du tournage

Le 13 novembre 2013, toute l’équipe s’envole dans la matinée pour la suite du tournage, qui va se dérouler en pleine mer sur l’île de La Gomera dans les Canaries. Les acteurs sont hébergés à l’hôtel Jardin Tecina. Chaque jour, ils rejoignent la Playa de Santiago pour le tournage. Le lieu a été entièrement aménagé, avec des loges improvisées, un bassin en ciment a même été construit pour tourner des plans rapprochés en extérieur… et bien sûr, le bateau est là. Malgré le décor idyllique, le tournage lui-même est difficile : les acteurs, qui ont perdu beaucoup de poids, souffrent tous de la faim et connaissent comme leurs personnages des symptômes de carences alimentaires.

Toutes leurs forces leur servent à accomplir les gestes basiques du quotidien mais ils n’ont plus d’énergie, par exemple, pour avoir de l’humour… ou aller faire des balades pendant leur temps libre ! Certains souffrent aussi de coups de soleil. Heureusement, le tournage est très encadré et ces conditions, si extrêmes paraissent-elles, font partie du métier d’acteur et donnent lieu à une étroite surveillance. D’ailleurs, des doublures ont été recrutées pour ramer à la place des acteurs vulnérables !

Frank Dillane à La Gomera Frank Dillane à La Gomera

Le tournage manque de prendre du retard en décembre car une tempête s’abat sur les lieux, les acteurs sont rapidement évacués tandis que des pluies torrentielles déferlent dans les rues. D’autres scènes sont tournées à Lanzarote et le tournage prend fin le 17 décembre 2013.

Une sortie programmée pour décembre 2015

La sortie du film est initialement programmée au 13 mars 2015 mais pour des raisons stratégiques, Warner décide finalement de la décaler au 11 décembre 2015. Le film ayant un grand potentiel pour les Oscars, Warner juge préférable de lui donner toutes ses chances en le sortant au cœur de la saison des Oscars. En attendant, un premier trailer est diffusé suivi d’un second où Frank Dillane est davantage mis en avant, menaçant Chris Hemsworth (qui joue le second du capitaine) d’un pistolet en hurlant « Dis-le, dis-le que t’as peur ! »

Viena And The Fantomes

Frank Dillane décroche rapidement un autre rôle au cinéma après le tournage du film Au cœur de l’océan et est choisi pour jouer dans un film indépendant du réalisateur mexicain Gerardo Naranjo, Viena and The Fantomes, aux côtés de Zoé Kravitz et Dakota Fanning. Le tournage se déroule sur cinq semaines au printemps 2014, autour de Las Vegas.

Frank Dillane avec le responsable des cascades Rich Hopkins
Frank Dillane avec le responsable des cascades Rich Hopkins

Le film raconte l’histoire d’un groupe punk dans les années 80. La plupart des scènes sont tournées dans les décors naturels du Mont Charleston, au niveau du Lee Canyon, tandis que les acteurs sont logés au Downtown Grand Las Vegas. Le tournage s’achève le 4 mai 2014 par une soirée dans le bar Atomic Liquors à Las Vegas.

Frank Dillane à Las Vegas Frank Dillane à Las Vegas

Les acteurs retourneront début février 2015 filmer quelques scènes supplémentaires dans un studio de Los Angeles, les Ben Kitay Studios. Cette pratique permet de tourner des images pour faire le lien entre deux séquences lorsque l’on se rend compte au moment du montage du film qu’une transition n’est pas optimale.

Frank Dillane (à droite) aux Ben Kitay Studios
Frank Dillane (à droite) aux Ben Kitay Studios

Aucune date de sortie n’est à ce jour programmée, un premier trailer a été réalisé et permet à l’équipe du film de rechercher un distributeur.

D’autres projets

En plus de ces deux tournages, Frank Dillane ne délaisse pas les autres formes d’expression d’un acteur… Il tourne quelques scènes pour une série de science-fiction des Wachowskis, Sense8, acceptant un petit rôle. La série est programmée sur Netflix à partir du 5 juin 2015. Il donne également une représentation unique de la pièce A Number de Caryl Churchill ayant pour thème le clonage : il y joue aux côtés de son père, Stephen Dillane, dans le cadre intimiste de la Springhill Farm à Forest Row (village où vivent les parents de Frank) le 21 mars 2015. Une représentation présentée comme une répétition publique.

Par ailleurs, Frank est casté pour jouer l’un des quatre rôles principaux d’un spin-off de la série The Walking Dead intitulé « Fear The Walking Dead ». Le tournage d’un épisode pilote a lieu à Los Angeles en janvier 2015. Ce pilote sert ensuite à convaincre les investisseurs de développer une série complète. Pari tenu, puisque deux saisons sont commandées. La première saison, de six épisodes, devrait être diffusée à partir de la fin de l’été 2015 aux Etats-Unis. La bande-annonce est dévoilée en grande pompe le 29 mars lors de la diffusion du dernier épisode de la saison 5 de The Walking Dead. Frank Dillane y interprètera le rôle de Nick, un adolescent perturbé souffrant d’un problème avec la drogue.

Frank Dillane dans Fear The Walking Dead

Moins de deux ans après être sorti diplômé de la RADA, on peut dire avec certitude que le jeune acteur n’a pas chômé. Son charisme et sa capacité à passer avec aisance d’un univers à un autre en font l’un des jeunes talents qu’il faut suivre de près.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.