Le Clairvoyant, Guillaume Duhan


Au moment de Noël, j’ai décidé de me plonger dans la découverte d’un nouvel auteur, Guillaume Duhan. Très actif sur les réseaux sociaux, Guillaume a créé sa propre maison d’éditions, Maryshair, et publié déjà deux livres à l’heure où j’écris cet article. Prise par le tourbillon de janvier, je n’avais pas encore eu le temps de vous en parler. Allons-y !

Le Clairvoyant – Résumé

Alexandre, jeune journaliste, a pris la route pour aller se ressourcer dans sa maison secondaire.

Il espère ainsi fuir le souvenir douloureux d’un drame survenu un an plus tôt : alors qu’il était tout à la joie d’avoir obtenu son diplôme, il a découvert en rentrant chez lui le corps sans vie de sa petite amie, un suicide qui n’a de cesse de le hanter.

Absorbé par ses pensées, Alexandre est victime d’un grave accident sur le trajet et lorsqu’il reprend conscience, il s’aperçoit qu’il ne se trouve pas à l’hôpital mais dans une bâtisse isolée, occupée par un étrange propriétaire, Le Clairvoyant, et son majordome.

Il réalise alors qu’il sera difficile de s’échapper…


Auteur.
Taille du livre99 pages.
Note – ★★☆☆☆
Non disponible à la vente actuellement.
Le Clairvoyant, Guillaume Duhan

Le Clairvoyant – Critique

Alexandre émerge de son inconscience dans une région forestière et isolée de tout, hébergé dans une grande bâtisse donnant sur un à-pic vertigineux dont l’occupant principal se fait discret, où l’on ne capte ni la radio ni le téléphone. Le maître des lieux, Le Clairvoyant, y apparaît comme un “homme d’un âge avancé […] au visage pâle”, qui déclare avoir reçu une éducation fondée sur l’amour de la connaissance. Cet univers m’a instantanément transportée dans celui d’un autre livre mythique : Dracula, de Bram Stoker.

Les Carpates, région isolée s’il en est, sont peuplées de forêts… et Dracula y vit dans un grand château loin des premiers villages, donnant sur un à-pic de mille pieds. Il est décrit comme un “grand vieillard” d’une “pâleur étonnante”, dont la demeure regorge de livres sur tous les sujets. Alexandre se retrouve régulièrement à dîner seul, tout comme Jonathan Harker mange seul dans la journée quand Dracula est absent. Mais le parallèle s’arrête là. L’intrigue de Guillaume Duhan est bien différente.

Dans cette demeure, Alexandre se sent saisi par une sourde angoisse, celle de l’isolement et de l’incompréhension face à des événements étranges qu’il constate jour après jour. Mais il tente aussi de faire le deuil de sa petite amie, soupçonnant que cette triste aventure n’a peut-être rien d’un hasard. Il se laisse peu à peu gagner par un mélange de détresse, de curiosité et d’inquiétude quant à l’identité du Clairvoyant. A-t-on réellement envie de savoir qui il est ? Ne risque-t-on pas de le regretter ?

Ce petit roman d’à peine 100 pages se dévore rapidement et j’en ai aimé l’ambiance particulière. Vous le verrez en lisant : on achève le livre en ayant encore soif d’en savoir plus sur le héros, avec l’impression qu’il n’a pas encore livré tous ses mystères… et justement, le second livre de Guillaume Duhan, Le Monstre, explore le terrible épisode du suicide de sa petite amie…

Cependant, habituée à lire ce type de récit, j’ai tendance à en deviner facilement l’évolution, et la chute, bien qu’inattendue, ne m’a pas surprise. Le héros a su susciter en moi une certaine sympathie mais pour autant, ce n’est pas une intrigue qui m’a époustouflée ou marquée. Je recommanderais plutôt Le Clairvoyant à des lecteurs qui n’ont pas l’habitude de se plonger dans des histoires à suspense ou qui ont du mal à s’attaquer à des thrillers de 500 pages.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le Clairvoyant, Guillaume Duhan

  • Bouquiner

    Contente de lire ton avis :)

    Répondre à Bouquiner
    • Serial Lectrice

      Hé hé c’est grâce à toi que je l’ai enfin publié ! Ça m’a fait rire d’ailleurs mais j’ai relu certains extraits du “Monstre” hier soir et il y a une référence à un “Jonathan Harker”, le héros de Dracula… c’est fou ! Je ne sais pas si Guillaume l’a fait exprès ou si c’est son subconscient qui a agi :)

      Répondre à Serial
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.