Maintenant qu’il est trop tard, Jessica Warman


Maintenant qu’il est trop tard – Résumé

Pas facile de s’endormir la nuit du Nouvel An, quand on a 7 ans et que les adultes font la fête dans le salon ! Sam et son meilleur ami Rémy luttent contre le sommeil tandis que la petite sœur de Sam, Tabitha, 4 ans, dort déjà à poings fermés.

Soudain, les enfants aperçoivent un homme déguisé en Père Noël qui semble les observer depuis l’extérieur de la maison. D’abord fascinés, puis terrifiés, ils l’entendent entrer dans la pièce et feignent de dormir. Lorsqu’ils rouvrent les yeux, Tabitha a disparu.

Sam est persuadée avoir reconnu le kidnappeur. Mais au fil des années, plusieurs personnes émettent des doutes quant à la culpabilité réelle de cet homme. Sam a-t-elle pu se tromper ?


Auteur.
Taille du livre288 pages.
Note – ★★★★☆
Maintenant qu'il est trop tard, Jessica Warman

Maintenant qu’il est trop tard – Critique

Je ne pensais pas proposer ici de romans jeunesse, Jessica Warman m’a fait changer d’avis. J’avais découvert sa plume il y a quelques mois dans Reste avec moi, un roman facile d’accès mais étonnamment prenant.

L’auteur écrit pour les adolescents et jeunes adultes (c’est ce que l’on appelle le “Young Adult” en littérature) et j’ai été très surprise de l’apprendre après avoir lu deux de ses romans. Certes, ils sont faciles à lire et mettent en scène des adolescents… mais la plume a la même vivacité que certains romans “pour grandes personnes” comme Un avion sans elle de Michel Bussi.

L’histoire repose sur un enlèvement d’enfant, le genre de tragédie qui parle à tout le monde. C’est ce monstre tapi dans l’obscurité qui s’en prend à l’incarnation même de l’innocence, une petite fille de 4 ans. C’est le sentiment d’impuissance, terrible, que ressentent les uns et les autres à l’idée de n’avoir rien pu faire, de n’avoir pas agi assez vite… N’importe quelle personne avec un semblant d’empathie se reconnaît dans l’un ou l’autre des personnages.

Chose intéressante, on a justement dans Maintenant qu’il est trop tard plusieurs générations de personnages qui se côtoient, ce qui donne l’occasion d’explorer les réactions de chacun selon sa maturité et son lien avec la petite Tabitha : le deuil des parents, le malaise des voisins qui ne savent pas comment réagir, la place complexe de l’aînée adolescente dont le petit ami est visé par les accusations, l’enfance de Sam balayée par la tragédie et la responsabilité qu’elle porte d’avoir identifié le kidnappeur.

L’intrigue met l’accent sur Sam, que l’on suit alors qu’elle est devenue elle-même une jeune adulte. Elle se remémore l’enlèvement de sa soeur, l’onde de choc, l’enquête… Entre les souvenirs du passé et les doutes qui l’habitent au présent, le livre aborde des questions riches et variées : l’équilibre familial, le deuil, les épreuves que l’on peut traverser et la façon dont elles nous façonnent, le repentir, les conflits familiaux, le mensonge et la vérité…

Le livre est bien écrit, fait la part belle au suspense et n’a pas la superficialité que je reproche parfois à certaines histoires destinées aux plus jeunes. Difficile de s’arrêter avant de connaître le dénouement !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Maintenant qu’il est trop tard, Jessica Warman

  • Cammy

    Pour ma part, je lis énormément de Young Adult et je trouve que c’est dommage que beaucoup de personnes dénigrent ce style à cause de l’âge des personnages (je parle en général, pas de toi en particulier). Certains sont de petits bijoux comme Nos Faces Cachées par exemple.
    J’avais repéré ce livre en magasin et ton article me donne très envie de retourner l’acheter pour le lire !!

    Répondre à Cammy
    • Serial Lectrice

      Tu vois, c’est drôle mais la première fois que j’ai lu cet auteur je ne savais pas que c’était du Young Adult et je me suis juste dit “c’est facile à lire”… mais ni plus ni moins que tous les auteurs “adultes” populaires comme Musso, Bussi, etc.

      Ce n’est pas du tout le côté ado qui m’a interpelée, je trouve au contraire que c’est une période de la vie fascinante pour un auteur, il y a plein de bouleversements psychologiques, on perçoit le monde (et soi-même) d’une manière assez unique à cet âge. Il y a plein de choses à imaginer autour… Je suis contente quand un auteur voit les ados autrement que sous un angle un peu niais (tu sais, Brenda est amoureuse de Jason, ses parents sont grave relou, haan ça craint) ;)

      Répondre à Serial
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.