Raison et Sentiments, Ang Lee : amours et désillusions dans la campagne anglaise


Raison et Sentiments – Résumé

Au siècle dernier en Angleterre, suite au décès de leur père, les soeurs Dashwood et leur mère sont contraintes de réduire leur train de vie et de quitter leur grande propriété anglaise pour vivre à la campagne. Pas facile de s’adapter à un mode de vie soudain bien plus modeste !

C’est d’autant plus difficile pour l’aînée des filles, Elinor, contrainte de renoncer à l’homme dont elle s’était éprise. Sa cadette, Marianne, semble trouver la situation moins douloureuse, à plus forte raison parce qu’elle s’amourache bien vite du séduisant Willoughby…

Mais les deux sœurs ne sont pas au bout de leurs peines et l’amour réserve bien des surprises et des désillusions !


RéalisateurAng Lee
Durée du film minutes
Note – ★★★★☆
Raison et sentiments - Ang Lee

Raison et Sentiments – Critique du film

Raison et Sentiments est l’adaptation par Ang Lee d’un roman de Jane Austen. Celle-ci écrivait beaucoup sur la condition des femmes de son époque (18e-19e). Elles étaient de plus en plus instruites et l’on attendait des jeunes filles de bonne famille qu’elles soient cultivées et sensibles aux arts. Mais attention, juste pour distraire leur entourage ! Pas question pour elles d’exercer un emploi ou de toucher un quelconque salaire (joie dans les cœurs).

L’histoire de Raisons et Sentiments commence justement par une terrible injustice. A la mort d’Henry Dashwood, son fils aîné reçoit l’intégralité de l’héritage tandis que ses trois filles et leur mère sont chassées de chez elles les mains vides. Elles trouvent refuge dans un tout petit cottage où elles se préparent à connaître une existence modeste et morose. Morose ? Elle ne le reste pas longtemps…

Mme Jennings (Elizabeth Spriggs), une authentique gossip girl, s’intéresse avec bonté et espièglerie au destin amoureux des deux aînées. Celles-ci possèdent des personnalités très différentes : Elinor (Emma Thompson), la plus âgée, s’attache à masquer soigneusement ses sentiments pour le beau Edward Ferrars (Hugh Grant) et laisse parler sa raison même s’il lui en coûte terriblement ; Marianne (Kate Winslet), impétueuse et spontanée, tend au contraire à plonger sans retenue dans ses passions.

Elle n’a d’yeux que pour le séduisant John Willoughby (Greg Wise)… et ne prête guère attention au Colonel Brandon (Alan Rickman), un célibataire introverti au passé douloureux, qui est secrètement subjugué par Marianne

Raison et sentiments
Raison et sentiments – Kate Winslet

L’interprétation est brillante : Emma Thompson (également scénariste du film, qui recevra l’Oscar de la Meilleure Adaptation en 1996) dans le rôle d’Elinor restitue avec justesse la complexité d’une femme qui veut conserver la maîtrise totale de ses émotions même lorsque celles-ci la débordent. Mais ma préférence va à Kate Winslet pour sa Marianne attachante et débordante d’énergie, que ce soit celle de l’amour ou celle du désespoir.

Âgée de seulement 20 ans lors de la sortie du film, sa prestation lui vaudra sa première nomination aux Oscars (Meilleur Second Rôle Féminin) et préfigure d’autres personnages comme celui de Rose, qu’elle incarnera dans Titanic deux ans plus tard. Un certain mépris des conventions sociales, une fougue qui la précipite dans les situations les plus improbables pour une jeune femme de sa condition…

Mention spéciale aussi à Alan Rickman pour sa capacité à exprimer en un regard souffrance, attirance et mélancolie.

Les scènes en extérieur dévoilent un décor verdoyant très plaisant à regarder et les costumes sont superbes. Ma seule déception concerne la manière dont évolue la passion de Marianne pour Willoughby. Pendant deux heures, on la voit mourir d’amour pour lui… et il ne lui faut qu’une dizaine de minutes pour passer de ces sentiments tumultueux à une attitude “raisonnable”.

Ce parti pris scénaristique, qui privilégie la happy end rapide et sans détours, m’a semblé beaucoup trop facile. Quoi qu’il en soit, Raison et sentiments demeure un bon film romantique qui fait honneur au talent de Jane Austen.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.